Grosse journée intense…

Bonsoir à tous!

Enfin Lulu est terminée! Mais après de longues heures qui sont passées par tous les stades (calme, joie, stress, angoisse intense, coup de barre, retour à une période de calme…) J’ai dû aussi improvisée une collecte en urgence car au fur et à mesure que j’avançais je remarquais qu’il allait me manquait encore « quelques » mégots. J’ai donc trotté jusqu’aux Invalides, collecte expresse mais très abondante. En dix bonnes minutes 599 mégots! Puis retour allègre à l’atelier!

Je suis maintenant immunisée contre l’odeur du mégot je crois, car je ne sens plus rien. Enfin trêve de bavardages je vous poste quelques photos. Bon, elle est quand même plus sympa portée. Donc demain promis je vous en poste des meilleures (avec plus de mouvement) et de meilleure qualité (et lumière!)

Enfin, je vous avoue que je n’ai pas eu le courage de terminer le comptage exact des mégots de la robe. Demain, je travaille quand même à la boutique, je dois donc dormir. Mais promis demain, avec les photos je vous indiquerai aussi le nombre exact de mégots! Vous pouvez d’ailleurs tester votre vision d’ensemble et imaginer combien de mégots ont été retravaillés sur Lulu…

Voilà, sur ce au dodo!

A très bientôt

Advertisements

7 réponses à “Grosse journée intense…

  1. Un beau résultat, peut-être le début d’une collection ? En tout cas, cela donne un aperçu du nombre de poumons abîmés.

  2. felicitaciones – y ahora !? con que seguimos…
    un abrazo fer

  3. FONQUERNIETTE

    Bravo bravo!!
    De la part de Maman Fonquerniette et Fonquerniette,
    Gros bisous! Bon courage pour la suite!

  4. pero y como queda puesto?

  5. bravo,bravo, quel courage, et excellente idée de démontrer le sans gene des humains

  6. Il est vrai qu’un mégot jeté par terre ne finit jamais dans un centre de tri. Quand j’ai appris ça il y a 3 ans , j’ai juré que jamais on me reprendrait à jeter mon mégot en pleine nature ou sur les trottoirs. Je ne veut répandre du polonium 210 et de l’acide cyanhydrique que dans mes propres poumons…

    Cependant, si on n’est pas équipé d’un cendrier de poche ou qu’on a peur que nos poches se transforment en encensoir à tabac, c’est une mission qui devient vite difficile: le nombre de cendrier dans les villes est proche du néant et les conséquences d’un mégot mal éteint dans un poubelle publique sont immenses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s