Des nouvelles de Lulu

Bonjour à tous,

Lulu est certes terminée mais une nouvelle phase débute à présent. En effet, il s’agit de poursuivre l’effort de sensibilisation (car les habitudes ne changent pas du jour au lendemain, malheureusement). Lulu entame ainsi une période où elle part à l’aventure, à la découverte de nouveaux lieux et à la rencontre des gens. Ses aventures seront évidemment retracées sur ce blog!

Dès maintenant, je vous propose deux destinations:

– une plus lointaine, le Midi (région Cannes, Nice, etc.) avec Nomad Attitudd (partenaire du Mégot Défi proposant des cendriers de poche)

– une plus proche mais tout aussi emblématique, les Champs Elysées à Paris

Ainsi, juste après le passage à l’antenne de France 2, nous avons laissé Marc seul pour nous rendre dans le Sud aux abords de Cannes. En plein festival, la croisette était bondée et pas toujours facile de se frayer un chemin. Lulu a donc fait ses premiers pas hors de Paris découvrant ainsi la cohue et par la même occasion la mer (cf. dernière vidéo).

Nous avons même fait un saut à Monaco où nous avons grimpé sur le rocher et pris quelques photos à l’entrée du Musée Océanographique notamment.

Petit clin d’oeil afin de rappeler que le mégot devient souvent un déchet aquatique qui peut être ingéré par des espèces marines et qui libère des substances toxiques dans l’eau.

Enfin, j’ai dû rentrer car le travail m’attendait mais j’ai laissé Lulu (avec une once d’inquiétude) car elle devait inaugurer la première plage zéro carbone de France (gestion des déchets, eau, alimentation, etc.)

Lulu a donc effectué le chemin pour rentrer à la capitale seule. A son retour nous avons effectué une sortie sur les Champs Elysées accompagnées d’une équipe d’Ushuaïa TV. Il était très intéressant d’observer le regard des gens. Beaucoup n’osent pas regarder franchement, certains se retournaient, d’autres ne remarquaient pas tout de suite la composition de Lulu… Comme peu de gens s’approchaient, nous sommes allées directement au front demander par exemple aux fumeurs ce qu’ils faisaient de leur mégot une fois leur cigarette terminée. La majorité les jetaient par terre…

Pour beaucoup la première reflexion était souvent « ça doit être quelque chose anti tabac ». Et je m’indignais, non! c’est pour sensibiliser au jet de mégot.
Certains étaient très au fait de l’impact du mégot mais d’autres en prenaient conscience. J’en ai profité pour distribuer quelques cendriers de poche Nomad Attitudd pour compléter la sensibilisation sur le terrain.

Dans l’ensemble en tout cas des réaction assez positives, c’est un bon début!

Publicités

Lulu en action

Voici une courte vidéo de Lulu en mouvement!

Vodpod videos no longer available.

Présentation de Lulu sur France 2

Bonjour à tous

voici le lien pour voir Lulu de plus près. En effet, ce matin nous sommes passées à l’antenne de France 2 sur « c’est au programme ».

http://www.pluzz.fr/c-est-au-programme-2011-05-19-09h50.html

A très bientôt

Nouveaux clichés de Lulu

Comme promis voilà de nouvelles photo de Lulu! Un nouveau mannequin (Tincho de son petit nom) s’est greffé à l’aventure…

Merci à Bouba M’Baye pour ces photos.

Grosse journée intense…

Bonsoir à tous!

Enfin Lulu est terminée! Mais après de longues heures qui sont passées par tous les stades (calme, joie, stress, angoisse intense, coup de barre, retour à une période de calme…) J’ai dû aussi improvisée une collecte en urgence car au fur et à mesure que j’avançais je remarquais qu’il allait me manquait encore « quelques » mégots. J’ai donc trotté jusqu’aux Invalides, collecte expresse mais très abondante. En dix bonnes minutes 599 mégots! Puis retour allègre à l’atelier!

Je suis maintenant immunisée contre l’odeur du mégot je crois, car je ne sens plus rien. Enfin trêve de bavardages je vous poste quelques photos. Bon, elle est quand même plus sympa portée. Donc demain promis je vous en poste des meilleures (avec plus de mouvement) et de meilleure qualité (et lumière!)

Enfin, je vous avoue que je n’ai pas eu le courage de terminer le comptage exact des mégots de la robe. Demain, je travaille quand même à la boutique, je dois donc dormir. Mais promis demain, avec les photos je vous indiquerai aussi le nombre exact de mégots! Vous pouvez d’ailleurs tester votre vision d’ensemble et imaginer combien de mégots ont été retravaillés sur Lulu…

Voilà, sur ce au dodo!

A très bientôt

Lulu avant le Jour J

Bonsoir,

Il ne reste plus que trois jours avant la fin du Mégot Défi et la présentation de Lulu! Des articles sympas sont parus aujourd’hui dans la presse! Merci. Je voudrais juste souligner un point qui est souvent laissé de côté, c’est l’aspect collecte de fonds. En effet, ce défi outre son aspect sensibilisateur essaie de collecter des dons pour le projet Coeur de Forêt Pérou (reforestation et commerce équitable). Si vous voulez faire un geste pour la forêt amazonienne et les Shipibos, une population millénaire dont malheureusement la culture et les traditions s’érodent, n’hésitez pas à faire un don. Seuls 2-3 € suffisent si vous ne voulez pas dépenser beaucoup en ces temps difficiles. Merci.

Puis, comme promis voici les dernières photos de l’avancée de Lulu, après il faudra patienter jusqu’à Dimanche pour voir la recréation finale…

Un cliché de Bouba M'Baye

Les essais du dos

Last but not least!

Aujourd’hui a eu lieu la dernière grande collecte du Mégot Défi. Pour ce moment important, j’ai choisi un lieu emblématique de Paris, les Champs Elysées!

Par rapport à mon dernier passage dans le coin j’ai été étonnée. En effet, il y avait beaucoup moins de mégots que dans mon souvenir. Il n’empêche que j’ai tout de même effectué une fructueuse collecte de 20 minutes, ramassant ainsi 568 mégots! Cette collecte a été suivi par la TV pour un reportage dans « C’est au programme » sur France 2 qui sera diffusé mercredi prochain (avec présentation officielle de Lulu!).

J’ai eu le droit à de nombreux commentaires comme cet homme qui pensait que je ramassais les mégots pour m’en « faire un énorme joint… » Ou cette vendeuse qui m’indiquait un spot clé à la sortie de bureaux.

Une partie de la collecte des Champs Elysées

Puis, je travaille patiemment sur Lulu. Demain matin je vous publierai la dernière photo de son avancée avant le Jour J où Lulu sera enfin terminée!

La barre des 2000

Une collecte a été improvisée aujourd’hui à la pause déjeuner pour l’AFP. Le compteur de mégots a donc franchi la barre des 2000! En effet, cette petite collecte de moins de 5 minutes a débouché sur un ramassage de 161 mégots (rue Tronchet).

Demain aura donc lieu ce qui sera sûrement la dernière grande collecte du Mégot Défi. Car dimanche je dois avoir terminé de confectionner Lulu. Or, je ne vous cache pas que je ne suis pas des plus en avance… et que je viens de galérer pas mal avec le dos, mais je crois que ça y est je suis satisfaite. Je vais donc pouvoir continuer demain!

Pour terminer je vous poste une affiche sympa dans le même style que le spot vidéo que je vous avez mis la semaine dernière. Enjoy!

Affiche de "Surfers Against Sewage" une asso anglaise

= « Pas de mégots sur la plage »

A très bientôt

Des nouvelles de Lulu

Bonsoir à tous!

Comme promis quelques news de Lulu. Petit à petit, je la pare des mégots collectés dans les rues de Paris. C’est un travail lent, donc j’avance petit à petit… J’ai intérêt à booster car il ne reste qu’une semaine avant la fin du défi!

En attendant, voici quelques photos de la progression de Lulu:

Coup de gueule

Samedi: Toujours équipée pour une éventuelle collecte et arrivée en avance au travail, j’ai décidé d’en profiter pour ramasser « quelques » mégots.

J’ai opté pour une des sorties du métro La Motte Piquet Grenelle (sous le métro aérien). Effarant.  En 8 minutes chrono, 310 mégots! En ce Samedi ensoleillé, les passants me dévisagent d’un regard plus bizarre que d’ordinaire. Beaucoup de jeunes notamment (« mais qu’est ce qu’elle a fumé.. »).

Un monsieur qui s’apprêtait à jeter son mégot par terre, un peu honteux, s’est tourné vers moi et me l’a glissé dans le bocal. Bravo, beau geste! Si seulement plus de personnes suivaient cet exemple.

Car pourquoi, pourquoi? Pardonnez-moi, mais j’ai envie de pousser mon coup de gueule! Je sais qu’avec ce défi j’ai le nez dans les mégots mais dès que je marche dans Paris j’en vois des quantités pharaoniques. Sur mon chemin au travail (qui n’est pourtant pas si long), le sol en est litéralement maculé. Paris se targue  d’être une des plus belles capitales du monde mais pas ses trottoirs! Touristes, passants, Français, n’ayez pas le malheur de regarder vers le sol.

Quand j’ai évoqué les poubelles pour pallier le manque de cendriers, on m’a répondu que ça n’était pas classe pour un « costume- cravate » d’éteindre son mégot sous son pied avant de le jeter dans la poubelle. Parce que le jeter par terre, c’est LA classe?

Certes Paris n’est pas suffisamment équipé, mais tout de même; on ne les jetterait pas dans nos maisons…Réagissons, la rue est notre lieu de vie aussi. Notre chez-nous!

Voilà, désolée pour cet intermède, et sur ce je vais rejoindre Marc et Lulu !

Petite note:

Le compteur de mégots a encore augmenté… En effet, une mini collecte a été improvisée hier pour France Inter qui a préparé un reportage qui sera diffusé à l’antenne Mardi prochain entre 7H et 8H30.

Les Invalides ont été à nouveau le lieu de cette collecte (décidément, les Invalides vont devenir mon lieu de prédilection avec les journalistes). En tout cas en 6-7 minutes, 137 mégots! Et François, un photographe amateur qui s’est lui aussi lancé un défi (photographier toutes les statues de Paris) m’a encouragé du fond du coeur!

Le point sur le Mégot Défi en Video

Plus que 10 jours avant la fin de ce défi, une petite vidéo a donc été préparée pour vous. Bon c’est du Mégot Défi home made, donc       artisanal …

Vodpod videos no longer available.

Pour plus d’informations:

– Le dossier d’informations du mégot

Le site du cendrier Sowat présenté dans la vidéo

Collecte du mercredi 4

Bonsoir à tous

Petite notification rapide pour vous évoquer la nouvelle collecte de la journée. Aujourd’hui, je me suis attelée à la sortie d’un complexe d’entreprises situé dans le 17eme, rue Pierre Demours.
Spot bien chargé (malgré les deux cendriers placés à l’entrée de l’immeuble).
Résultat en 20 minutes 560 mégots!

Sortie du complexe

Sortie du complexe 2

Collecte au bout de 15 minutes

Collecte finale, 560 mégots! en 20 min...

Petit spot de la matinée

C’est un spot en anglais, de la Surfrider Foundation qui oeuvre pour la protection et la mise en valeur de nos littoraux. Ce spot joue sur la traduction du mot mégot en anglais qui se dit souvent « butt » et qui évoque aussi en langage familier les fesses:

Vodpod videos no longer available.

Pour ceux qui ne parlent pas anglais, le mesage final est:

« Malheureusement on trouve aussi ceux-là (les mégots) »

 » C’est votre plage. Maintenez-la propre! »

L’atelier: « Quelle galère »

Ce n’est pas tout, mais les jours défilent et Lulu me » toise » du regard. « Quand est-ce que tu t’occupes de moi? Tu n’en as que pour tes mégots ». Promis, ce week-end je lui consacrerai du temps.

Samedi matin, avant d’aller au travail, j’ai mis en valeur sa féminité en la décolletant légèrement. Ciseau, fil et aiguille et c’est parti. Vous n’imaginez pas la délectation de Marc…

Dimanche: atelier. Lulu était fin prête, environ 900 mégots m’attendaient, vaporisés, triés et pour certains « arrangés » (supression du tabac restant, coupe, etc.) J’ai donc décidé de débuter véritablement la phase de re-création de Lulu. J’ai commencé par le buste avec une première méthode de couture qui bien que très costaude s’est avérée plutôt désastreuse. Le résultat rappelait davantage « j’ai reprisé mes vieilles chaussettes trouées. » Autant vous dire que Lulu m’assenait d’injures et se lamentait sur son futur sort… « Dans quelle galère tu nous a mis? » Je vous laisse découvrir par vous même.

Heureusement, Marc calmait la situation et après réflexion nous avons décidé de changer de technique. Je suis en fait revenue à la première technique (quand j’avais effectué mes essais) qui donne un résultat beaucoup plus net!

J’ai alors entamé l’autre partie du buste avec cette technique. Voici le résultat:

Ne vous inquiétez pas j’ai enlevé la partie de droite et j’ai recommencé avec cette méthode.

Avant de vous quitter, j’en profite pour vous annoncer que jeudi, la page Facebook du Mégot Défi a dépassé les 100 « fans ». Pour cette occasion, le centième m’a posté une vidéo très sympa que je partage avec vous. Et, n’hésitez pas à rejoindre la page facebook du Mégot Défi! A très bientôt.

Vodpod videos no longer available.

Les nouvelles récoltes:

Entre hier et aujourd’hui, deux nouvelles collectes ont eu lieu.

Hier, plutôt improvisée suite à une interview d’un journaliste, fort sympathique de La Vie. Cueillette courte, 6 minutes dans un petit coin de l’esplanade des Invalides. Résultat, 134 mégots ramassés!

Puis, aujourd’hui, nouveau ramassage qui s’est déroulé Cour de Rome, une des sorties du métro Gare St Lazare. Spot assez impressionnant car je n’ai passé que l’entrée de la bouche au peigne fin. 20 minutes, 347 mégots.

Deux étudiants en alternance en école de journalisme m’ont suivie. Je pourrai donc bientôt vous mettre en ligne une courte vidéo décrivant cette étape.

Plusieurs personnes intriguées par mon action et mon T-Shirt spécial se sont approchées pour me demander ce qu’était le Mégot Défi. Je leur ai donc décrit l’opération et le projet Coeur de Forêt Pérou que je soutiens via ce défi. Ils étaient très emballés!

Je vous rappelle que Coeur de Forêt Pérou est le projet pour lequel je collecte des dons via le blog. C’est un projet qui me tient vraiment à coeur. L’asso est à taille humaine et elle travaille véritablement avec les populations locales. Parfois, les projets de reforestation ont tendance à délaisser quelque peu ces dernières. Or, Coeur de Forêt Pérou allie justement des communautés shipibos (Amazonie) à la plantation d’arbres et à la création de jardins communautaires. Ce projet offre une véritable alternative au développement des Shipibos en leur permettant de conditionner des produits issus des plantations et de les vendre via des filières de commerce équitable.

Pourquoi j’ai choisi ce projet? Je sais qu’à première vue il n’y a pas de lien direct avec les mégots mais:

  • 2011 est l’année internationale des forêts donc nous pouvons d’autant plus faire un geste en leur faveur
  • Les mégots sont une des causes des incendies estivaux
  • Les Shipibos ont une culture millénaire passionnante qu’il faut préserver
Puis, Coeur de Forêt a entamé un second cycle de développement et a donc besoin de financements pour poursuivre le programme de plantations d’arbres, développer un projet d’écotourisme, équiper le centre de formation, etc.
Les premiers résultats ont été concluants et j’avais envie via le Mégot Défi de participer à ce superbe projet. 
Je m’adresse à vous: Si le projet vous plaît, l’initiative vous intéresse et que vous avez envie de participer. N’hésitez plus, faites un don via l’icône paypal.  3€ c’est déjà pas mal! Plus c’est encore mieux…☺☺
Si vous effectuez un don de 15 euros cela permet de:
  • planter un arbre
  • mettre en place un jardin botanique qui va entre autres permettre la sauvegarde de la pharmacopée traditionnelle
  • développer un projet économique alternatif à la déforestation
  • former les populations
  • mettre en œuvre un dispositif d’autonomie énergétique propre (four solaire, recyclage de biomasse, etc.)

Si vous voulez en savoir plus, RDV à la rubrique « Soutenez une cause » ou sur le site Coeur de Forêt

Jour 2: Les odeurs…

Je tiens déjà à remercier tous ceux qui me laissent des commentaires et des messages de soutien! C’est chouette de voir que l’opération commence à avoir un peu de succès. Je me doute bien aussi que nombreuses sont les personnes qui trouvent cela peu ragoûtant de ramasser des mégots au sol. C’est souvent la première impression quand je décris un peu le Mégot Défi…

Je pense à mon amie Adeline qui pensait que j’allais porter les mégots à même la peau et m’a déclaré « Et pourquoi pas des mitaines en crottes de chien, tant qu’on y est. » MEMORABLE!

Plus sérieusement, j’essaie de limite cet aspect « crado » et surtout odorant grâce à certaines béquilles:

  •  l’usage de gants lors des collectes
  • Puis, dans le contenant qui accueille les mégots je prends soin de placer au fond un coton imbibé d’huiles essentielles d’eucalyptus et de citron.
  • Enfin, après la collecte, direction l’atelier où j’étale les mégots sur un journal sur ma table de travail. Et, je leur vaporise un spray que Naturactive me fournit.
Ce sont deux sprays différents , un assainissant et un respiratoire. Une odeur beaucoup plus agréable flotte alors dans l’atelier…

Maintenant, je dois débuter la phase de tri. Car hélas, certains mégots sont vraiment trop abîmés pour la recréation de Lulu (la robe). 
Enfin, je vous indique le lien de la vidéo du JT Ile de France du 26 avril qui m’a suivi lors de la première collecte. Rendez-vous à la 14e minute!
Et, merci à Jean-Pierre Coffe pour ses déclarations « Je trouve cela follement original! » En revanche je réponds à son interrogation « A un moment il n’y avait pas des cendriers de poche..? »
OUI et il y en a toujours et des plus actuels, des sophistiqués et qui correspondent aux besoins des fumeurs. Nomad Attitudd, partenaire du Mégot Défi en propose de très astucieux. D’ailleurs, au cours de ce défi, je me ferai un plaisir de vous les présenter.
Sur ce je file!

Première collecte

Bonsoir à tous!!

La première collecte du Mégot Défi a eu lieu. Mais, avec de gros changements de plan, comme quoi il y a toujours des imprévus.

Ce matin France 3 Ile de France m’a contacté pour faire un reportage sur le Mégot Défi et la première collecte. (Merci 20 minutes  pour sa publication du 26 avril!) Nous avons donc improvisé un reportage entre 14H et 15H à ma pause déjeuner du travail.

Résultat, la collecte ne s’est pas déroulée aux Invalides mais à la Madeleine. Puis, autre détail, elle a été moins longue que prévue, entre 10 et 15 minutes! (difficile de regarder l’heure, puisque j’étais filmée…)

Cependant, elle a été très fructueuse (beau millésime la Madeleine…).

Ce sont 443 mégots qui ont été ramassés lors de cette première cueillette du Mégot Défi!! Des réactions plutôt sympathiques des passants, quelques regards étonnés, et certaines personnes qui avaient déjà entendu parler de cette initiative! Tout ça se voit bien sur le reportage Fr3…

Concernant ce reportage sur le JT Ile de France, j’ai quelques petits soucis techniques. Demain, j’espère qu’il sera sur le blog. En attendant vous pouvez le visionner sur la page facebook du Mégot Défi (aux environs de la 14e minute)

L’aventure commence…

Ça y est nous y sommes. D-Day, Jour J pour le coup d’envoi du Mégot Défi! Pas de crampons ni de cris de guerres, seulement beaucoup de volonté, une paire de gants… et en route pour la première collecte.

Comme je travaille les Mardi, je pense faire une collecte pas trop loin de chez moi, après le travail. Normalement, à part changement de plan de dernière minute (ou soudain caprice du ciel), je me rendrai aux abords des Invalides.

Avant de vous évoquer cela ce soir plus en détails, je m’adresse à vous:

J-1 du Mégot Défi: première vidéo

Vodpod videos no longer available.

Visuel du Mégot Défi

J-13: Je vous présente la carte postale du défi.


Merci à mon ami Fernando Damian Bravo de Patagonie argentine (!) qui m’a dessiné l’illustration de cette carte postale.

Mégot Défi: 26 avril – 15 mai 2011

Bonjour à tous !

Dimanche: J – 23 : Premier article du Mégot Défi même s’il n’a pas encore débuté.  Il me semble important d’éclaircir certains points pour mieux répondre à votre curiosité.

Je me présente, Flore, présidente de l’association Vents Solidaires et « réalisatrice » du Mégot Défi. Je serai aussi votre principale interlocutrice. N’hésitez pas à me laisser des commentaires sur la page Réactions du blog ou à envoyer un mail si vous souhaitez poser une question. J’essaierai d’y répondre dans la mesure du possible.

Si j’ai souhaité m’engager dans ce défi ce n’est pas pour entrer dans une logique non-fumeurs contre fumeurs. Je souhaite faire  le point sur un geste devenu anodin, habituel alors que pourtant, il possède un impact notoire sur notre environnement.

Fabrice B., 40 ans, m’explique « qu’il s’énerve lorsque certaines personnes jettent un emballage alimentaire au sol ». Pourtant il ne considère pas qu’envoyer valser son mégot entre dans la même logique. Pourquoi ?

Tout comme l’emballage alimentaire, le mégot est pourtant un déchet. Seulement pour beaucoup ce n’est pas le cas. Problème.

Il y a un manque d’information et de sensibilisation autour du mégot. C’est donc là que veut agir le Mégot Défi. En soulignant l’impact du mégot sur notre cadre de vie, la qualité de l’eau, notre environnement, etc. Je vous invite à lire la rubrique « Dossier d’information » pour découvrir des réalités inquiétantes.

Pour réaliser ce défi, j’ai 20 jours dans la capitale française (du 26 avril au 15 mai 2011)

Au cours de cette période, je vais ramasser des mégots dans les rues et à chaque collecte je vous indiquerai le nombre de mégots, le lieu et la durée. Ces mégots me serviront à la récréation d’une robe. Je vais les utiliser sur un fond de robe afin d’en faire une nouvelle création.

Je vous invite donc à suivre cette aventure!

Je tiens à préciser que j’ai un emploi 26H par semaine et que je ne suis pas couturière. C’est donc un véritable défi pour moi. D’autant plus qu’outre l’objectif de prise de consicience via ce défi, je cherche à  collecter des fonds en ligne pour le projet Cœur de Forêt Pérou. Un projet de reforestation et de commerce équitable de l’association Cœur de Forêt qui se déroule en Amazonie péruvienne.

Alors passez le lien  afin de soutenir le Mégot Défi et de changer et les gestes et les mentalités. Merci

Passez à la prochaine ère, Fini le mégot par terre !

 

 

 

Bienvenue

Bienvenue sur le site du Mégot Défi, un défi unique! Vous y trouverez des informations concernant ce projet,  concernant le mégot et ses impacts ainsi que des alternatives  à cette pollution.

Ce site est en phase finale de création, il subira donc sûrement des modifications et quelques ajouts dans les jours à venir. Nous vous remercions de votre compréhension.